02 318 60 55
LU > VE - 9.00 > 17.00

Les soins palliatifs

Les soins palliatifs

C'est quoi ?

Des soins palliatifs pour accompagner la vie jusqu’au bout dans la dignité et le respect.

 

Toute personne à droit de bénéficier de soins palliatifs dans le cadre de l’accompagnement de sa fin de vie, quel que soit le lieu où il se trouve.

 

Les soins palliatifs sont l’ensemble des soins multidisciplinaires apportés au patient qui se trouve à un stade avancé ou terminal d’une maladie grave, évolutive et mettant en péril son pronostic vital, quelle que soit son espérance de vie.

 

L’objectif des soins palliatifs est de proposer et de mettre en oeuvre, avec le patient, le médecin traitant, et les divers intervenants, professionnels ou non, tous les moyens possibles pour préserver une qualité de vie maximale au patient et à ses proches et aidants proches, sur les plans physique, psychique, social, moral, existentiel et spirituel, dans le respect de l’autonomie et des droits du patient.

 

Les soins palliatifs sont prodigués dès le moment où le patient est identifié comme palliatif jusqu'à la phase terminale et pour les proches et aidants proches jusqu'après le décès.

 

Ces soins peuvent se pratiquer à domicile, avec le soutien d’équipes spécialisées et l’attribution, notamment par la mutuelle, d’aides diverses. Ils existent également à l’hôpital, dans des unités spéciales ou dispensés par des équipes mobiles, ainsi qu’en maisons de repos et de soins.

Le statut palliatif

C'est quoi ?

Le statut palliatif permet au patient à domicile de bénéficier du forfait palliatif et d’un certain nombre d’aides qualitatives et financières.

En maison de repos et maison de repos et de soins, ce statut permet de bénéficier d’aides qualitatives et financières.

Ce statut est acquis jusqu’au décès du patient.

Pour quoi ?

Être soigné à domicile, ou en maison de repos ou maison de repos et de soins, peut occasionner des coûts supplémentaires en matériel médical, médicaments, soins infirmiers, prestations de kiné, de gardes-malades etc. Ce statut est destiné à soutenir ces patients et leurs proches.

Conditions d'octroi

Afin qu’un patient soit reconnu comme palliatif et puisse bénéficier des aides liées au statut palliatif, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Patient qui souffre d’une ou plusieurs affections irréversibles
  • Détérioration sévère de sa situation physique/psychique
  • Interventions thérapeutiques n’influençant plus cette situation défavorable
  • Stade avancé d’une maladie grave, évolutive, mettant en péril le pronostic vital quelle que soit l’espérance de vie du patient
  • Patient ayant des besoins physiques, psychiques, sociaux et spirituels importants nécessitant un engagement soutenu et long
  • Patient ayant l’intention de mourir à domicile

Et qui répond au moins à deux des trois conditions :

  • Besoin de soutien et de surveillance en permanence
  • Besoin de médicaments, de matériel de soins, de dispositifs ou d’assistance psychosociale
  • Besoin de surveillance et de soins quotidiens de la part d’un infirmier

Quelles démarches entreprendre?

Soutien
psychologique

Un lieu de vie adapté

Un lieu de vie adapté

À domicile

Vivre sa fin de vie chez soi est possible, moyennant certaines conditions et certains ajustements de son cadre de vie. Des centres de jour peuvent accueillir le patient palliatif pendant la journée et des équipes de soutien spécialisées en soins palliatifs sont disponibles.

Pour bénéficier de soins palliatifs à domicile il est nécessaire d'effectuer certaines démarches avec le médecin généraliste.

À l'hôpital

On ne parle pas de “statut” palliatif pour les patients hospitalisés étant donné que les aides qualitatives et financières liées sont comprises dans l’hospitalisation du patient.

Un patient peut obtenir des soins par une équipe mobile hospitalière (EMSP) dans chaque service de l’hôpital. Une équipe mobile est présente dans chaque hôpital de la Région de Bruxelles-Capitale. Un certain nombre d'hôpitaux ont également une unité de soins palliatifs (USP).

Aucune démarche ne doit donc être effectuée pour un patient en fin de vie à l'hôpital. En revanche, lorsqu’un patient décide de quitter l'hôpital, ce statut palliatif prend tout son sens et permet de faciliter le passage à la maison ou en maison de repos et de soins.

En maison de repos / et de soins

La maison de repos ou la maison de repos et de soins est assimilée au domicile. Les démarches sont donc semblables, à cela près que le formulaire d’avis médical pour le statut palliatif est différent. Les aides qualitatives sont d’application également.

En hébergement thérapeutique

Lieu de vie à mi-chemin entre l’hôpital et le domicile, l'hébergement thérapeutique a pour objectif d’offrir au patient un lieu de vie et de soins en dehors de la structure hospitalière, et avant son retour à domicile, pour une période déterminée en préservant au maximum son autonomie et son intimité. Ce type d’hébergement est assimilé au domicile, les démarches concernant le statut et ses aides sont identiques.